Historique

Le Geide, une démarche collective de prévention et de gestion des risques depuis 2006

16 Janvier 2006 : Création du GEIDE en raison de l’émergence de la problématique des déchets post-catastrophe , notamment lors du Tsunami dans l’océan Indien. Les constats, entrevues et investigations préliminaires à la création du GEIDE montrent en effet que, dans ces circonstances exceptionnelles mais reproductibles, les effets sanitaires et environnementaux de la surproduction des déchets et de la dégradation des conditions de stockages ne sont pas assez pris en compte.

Octobre 2006 : Mission du GEIDE au Liban, suite à une marée noire due à la destruction d’un dépôt pétrolier sur la côte libanaise. Envoi de deux experts pour analyser les conditions de stockage et d’élimination des déchets.

Juillet 2007 : Parution du rapport de référence du GEIDE, Robin des bois / ADEME. Sujets traités: World Trade Center, Katrina, Tsunami Asie, La sécurité Civile en France, Les inondations dans le Sud-Est de la France, Le risque technologique barrage.

Automne 2008 : Participation du GEIDE post-catastrophe au Grenelle Environnement, groupe « déchets post-catastrophe ».

2010 : Publication du rapport Geide-post-catastrophe/Robin des Bois « La catastrophe rouge. Etude de terrain en Hongrie et recommandations »

2013 : Publication des guides inondations, séismes, cyclones, feux de forêt et  incendies industriels à l’attention des particuliers, des acteurs économiques et des collectivités.

2017 : Publication du rapport Geide-post-catastrophe/Robin des Bois « Les déchets des inondations dans les bassins amont de la Seine et de la Loire ».

2019 : Présentation de la problématique des déchets post-catastrophe au congrès international de l’ISWA à Bilbao.